Grimpe encadrée dans les arbres


Cela consiste à grimper jusqu'aux cimes en sécurité,
se déplacer dans le houppiers des arbres,
observer, découvrir le milieu arboré, se découvrir soi-même, connaître l'écologie de l'arbre et acquérir un comportement respectueux de la Nature.

Les ateliers

  • Atelier Moulinette (grimpe sur branches)


Support : un arbre aux branchages appropriés.


Matériel : une corde monte à la cime, passe dans une « fausse fourche » (sangle et mousquetons) pour éviter un frottement contre l’écorce, et redescend au sol. Une échelle de corde permet l’accès aux premières branches.


Déroulement : un participant assure la sécurité du grimpeur au nœud autobloquant (pour une sécurité optimale). Le grimpeur monte à l’aide de l’échelle et des branches et se laisse redescendre par l’assureur.


  • Atelier Foot-lock (ascension sur corde)


Support : un arbre au port étendu, d’essence adaptée (ex. platane).


Matériel : des cordes sont passées en double au travers d’une fausse fourche, à la verticale des branches ou fourches en déport du tronc.


Déroulement : les grimpeurs sont en autonomie, assistés au sol par un encadrant, ils grimpent le long de la corde à l’aide de nœuds autobloquants.


  • Ateliers Pont de singe enfant & passage de corde


Support : deux arbres de diamètre adapté et séparés de 5 à 7 mètres.


Matériel : des cordes sont installées à l’horizontal à hauteur d’homme.

Pont de cordes => deux cordes (pieds et mains)

Pont sur échelle => échelle de corde (pieds), deux cordes (mains)

Passage de cordes => une corde (mains uniquement)


Déroulement : les grimpeurs sont équipés de baudriers sur les deux ponts de singe. Ils effectuent la traversée, assistés au sol par un encadrant. Sans les pieds pour le passage de cordes.


  • Ateliers Pont de singe adulte


Support : deux arbres de diamètre adapté et séparés de 5 à 10 mètres.


Matériel : 3 cordes sont tendues à l’horizontal entre les deux arbres à des paliers différents ; la plus basse pour y faire glisser les pieds ; celle située juste au-dessus pour se maintenir ; et la troisième, la plus haute, pour l’assurance.


Déroulement : Le grimpeur est sécurisé lors de son ascension et de son passage sur le pont de singe à l’aide d’une quatrième corde qui coulisse sur la corde supérieure grâce à une poulie. Cette quatrième corde est maintenue par un EGA ou un membre de l’association qui suit l’évolution du participant.


  • Atelier Tyrolienne


Le principe de la tyrolienne est de glisser sur une corde pour aller d’un point haut d’un arbre à un autre arbre ou pour rejoindre le sol.


Support : deux arbres de diamètre adapté et séparés d’une distance variable.

Nous proposons 3 types de montage, selon le site et le contexte.



Montage N°1
(le plus courant)


Matériel : une corde simple fixée à une bonne hauteur dans un arbre et légèrement plus bas à un autre arbre éloigné de quelques dizaines de mètres. La tension est réglée en fonction de la distance entre les deux arbres et du poids du participant. La corde reste souple.


Montage N°2

Matériel : une corde simple fixée à une bonne hauteur dans un arbre et à deux mètres du sol environ d’un autre arbre éloigné de quelques dizaines de mètres. La corde est beaucoup plus tendue et la descente est plus "raide". Une corde de rétention dynamique (élastique) va servir de freinage.

Montage N°3

Plus complexe à installer, ce montage présente des avantages indéniables. Double sécurité, descente plus régulière sans à-coups, moins de risques entre deux participants. Par contre il nécessite l’intervention du participant pour rejoindre le sol et ramener le système de poulie à l’EGA qui est en haut de l’arbre.


Matériel : Deux cordes sont accrochées en haut de l’arbre, elles sont tendues et espacées d’au moins 4 mètres sur l’arbre d’arrivée. L’espacement va permettre un freinage progressif avec les deux poulies. Sur la poulie inférieure, une longe avec le même système que le foot-lock est connectée au harnais du participant.